Courge éponge Luffa D’Égypte

3,50 

Paquet de 12 graines

Récolte de 2023

6 en stock

Catégorie : Étiquettes : ,

Description

Vous avez probablement déjà eu ou utilisé une éponge en luffa dans votre vie, que ce soit pour le bain ou pour le nettoyage de la maison. Mais saviez-vous qu’il s’agit d’un fruit ? Votre jardin deviendrait-il la clé de vos ambitions de zéro déchet ? Dites adieu aux éponges synthétiques et microfibres issues des dérivés pétroliers. Place à la courge mais pas n’importe laquelle la luffa ou loufah.

Le Luffa d’Égypte, Luffa Aegyptiaca, est probablement le plus gros fruit du genre, et le plus cultivé dans le monde.

C’est une plante annuelle coureuse ou grimpante originaire probablement d’Inde et des régions tropicales et subtropicales, car elle a besoin de chaleur. Aujourd’hui, elle est très cultivée dans le bassin méditerranéen (Egypte, Tunisie…).

Les semis se font au chaud en avril dans des godets. Ils seront repiqués en place mi-mai après les dernières gelées en gardant 2m entre chaque pied.

La liane qui peut se développer jusqu’à atteindre une dizaine de mètres doit être palissée sur un support. Elle porte des feuilles glabres au long pédoncule, alternes, découpées en 5 à 7 lobes pouvant mesurer jusqu’à 30cm de long, ainsi que des vrilles qui lui permettent de s’accrocher.

Les fleurs mâles et femelles se développent sur un même pied puisque la courge éponge est monoïque, et s’épanouissent à partir de juin en corolle jaune d’or de 5 à 10cm de diamètre. Pour différencier les fleurs mâles des fleurs femelles, il faut regarder leur base qui forme comme un mini fruit chez la fleur femelle ainsi que le nombre d’étamines (5 chez la fleur mâle et 3 chez la fleur femelle). La pollinisation par les insectes entraine la formation de 3 à 5 fruits par pied : ils seront plus beaux que ceux issus d’une autofécondation car la plante est aussi autofertile.

Les fruits ressemblent à des sortes de concombres en forme de massue mesurant jusqu’à 60 à70cm de long pour 5 à 12cm de diamètre, avec au cœur des graines noires ailées sur les bords. Ils arrivent à maturité généralement à partir de septembre et se récoltent avant les premières gelées, soit en octobre maximum : comme pour les autres courges, lorsque le pédoncule devient liégeux, c’est signe que le fruit peut être ramassé.

De la courge à l’éponge végétale

La courge éponge doit sécher pour se transformer en accessoire exfoliant. Ainsi, la pulpe va se déshydrater pour ne laisser que le tissu xylémique qui va finir par prendre l’apparence d’une texture fibreuse et rugueuse. La peau va brunir et les graines sécher.

Après récolte, il convient de laisser les courges au chaud (15 à 20°C) dans un endroit sec et aéré : il peut s’agir d’une pièce de la maison par exemple. Les graines pourront être évacuées par une extrémité de la courge desséchée dont la peau pourra être enlevée avant total séchage, puis elle sera coupée en morceaux.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Courge éponge Luffa D’Égypte”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.