Côte de Blette/ Bette à Carde

3,50

paquet de 4 grammes

17 en stock

Description

Beta Vulgaris

La bette ou côte de bette, également appelée blette dans la région de Nice ou de Lyon, bette à carde au Québec, et poirée en France, bette à tondrebette à côte ou côte de blette en Suisse romande, jotte ou joute dans l’Ouest de la France, est une plante herbacée bisannuelle de la famille des Amaranthacées (ou Chénopodiacées en classification classique) cultivée comme plante potagère pour ses feuilles ou pour ses côtes (ou cardes), consommées comme légume.

Le nom poirée vient du fait que la plante était utilisée pour la porée (purée de légumes dans la cuisine médiévale à base entre autres de poireau). Le nom jotte s’explique de même par le bas-latin jotta (bouillie de légumes, marmelade).

a bette est une plante herbacée, bisannuelle rustique, cultivée comme une plante annuelle pour ses feuilles. Celles-ci, de grande taille, souvent cloquées, ont un pétiole large et charnu qui peut être blanc, rouge, jaune… Le limbe varie du vert-jaune au rouge vineux.

La tige florale apparaît la deuxième année, en été, de juillet à septembre. Elle peut atteindre 2 m de haut. Les fleurs sont réunies en longs panicules au sommet ou à l’aisselle des feuilles. Elle est pollinisée par le vent (anémophile).

Les fruits, sortes de glomérules, contiennent plusieurs graines brunes et brillantes.

On consomme principalement, à la manière des cardons, les « côtes », constituées par le pétiole prolongé par la nervure principale, qui sont très charnues dans les variétés de « poirées à cardes ».

Les côtes s’accommodent de plusieurs manières, crues ou cuites, par exemple dans la cuisine niçoise : à la vapeur avec un filet de citron, frites ou en gratin avec une sauce béchamel.

On consomme le limbe des feuilles, cru, ou plus souvent cuit et haché, à la manière des épinards. Ainsi dans la cuisine niçoise, toutes les parties de la plante se consomment : les feuilles hachées entrent dans la composition de la tourte de blettes, des ravioles et du célèbre tian. La partie verte remplace les usages que l’on fait ailleurs des épinards.

Dans le canton suisse des Grisons, la blette entre dans la composition des capuns, un plat traditionnel de feuille de blette farcie d’un mélange de pâte et de viande séchée.

Ses feuilles sont aussi indispensables à la préparation des caillettes ardéchoises et de la tarte al d’jote de Nivelles.

En Poitou, elles rentrent dans la composition du farci poitevin et du pâté poitevin (des pâtés à dominante végétale) et parfois de certaines crépinettes. Les mêmes recettes existent en Charentes.

Cette plante est également très utilisée comme plante ornementale, notamment dans les espaces publics.

Les pétioles des variétés de différentes couleurs (jaunes, orangés, rouge vermillon ou vert anis) et les formes du feuillage abondant sont spectaculaires.

Les variétés ornementales peuvent aussi être utilisées en cuisine.

Comme la betterave, la bette demande un sol frais et profond, bien ameubli et bien fumé. La multiplication se fait par semis directement en place, au printemps, vers le mois d’avril.

La récolte des feuilles peut intervenir à partir de deux mois et demi après le semis, et s’échelonne jusqu’aux premières gelées d’automne, sauf dans le cas d’une culture sous serre8. Pour les variétés à cardes on prélève les feuilles externes au fur et à mesure, pour les variétés à couper (bette-épinard) on coupe toute la plante qui reforme de nouvelles feuilles par la suite.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Côte de Blette/ Bette à Carde”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *