Perilla Pourpre

3,30

Paquet de 1 gramme

1 en stock

Description

La périlla fait partie de ces plantes inclassables, étonnantes à plus d’un titre, car elle semble tout à la fois faire partie des familles des légumes feuilles, des aromatiques, des médicinales et des ornementales !

Le collectionneur de légumes rares ou d’aromatiques exotiques sera donc ravie d’ouvrir les portes de son jardin et/ou de son potager à ces belles et envoûtantes périllas.

Son nom botanique est aujourd’hui Perilla frutescens, mais il n’en a pas toujours été ainsi. En effet, cette plante fut décrite et classé par Linné sous le nom binomial d’Ocimum frutescens avant d’être ensuite versé par Britton dans le genre Perilla (étymologie : diminutif du latin Pera (Besace), allusion à la forme du fruit).
En France, elle est connue sous le nom de Périlla ou de Pérille, parfois encore de « Sésame sauvage ».
A travers le monde on la retrouve sous bien des noms vernaculaires.
En Asie, où elle est très présente, la Périlla s’appelle Kaetip en Corée, Qing zi su ou xiâng sû en Chine, Daun shiso en Indonésie, Nga chien chin au Laos, Nga-khi-mon ou Nag-mon en Thaïlande, Rau tía tô au Vietnam, Shiso au Japon…
En Europe, les noms de Perilla frutescens sont presque toujours des traductions de son nom latin, ou des périphrases et des analogies souvent peu heureuses avec des aromatiques plus communs sous nos latitudes. Ainsi on la retrouve, par exemple, sous des noms comme Wild red basil ou Purple mint en Angleterre, Beefsteak plant, Summer coleus ou Chinese basil aux Etats-Unis, Chinesische Melisse, Wilder Sesam ou Grünes Shiso en Allemagne ect.

Elle est originaire d’Asie du Sud-Est et pousse à l’état sauvage depuis l’Himalaya jusqu’en Birmanie. Elle est cultivée et consommée en Chine et au Japon depuis l’Antiquité. C’est une plante annuelle de la famille des lamiacées, comme le basilic, la sauge ou le thym. Mellifère (qui produit du nectar), elle attire fortement les abeilles et autres butineurs utiles au jardin.

Il existe deux types de périlla : celle à feuilles rouges, aux fleurs violette, qui peut atteindre 70 cm de haut, et celle à feuilles vertes, plus petite – 20 à 60 cm -, dont les fleurs sont blanches.

Très utilisée dans la cuisine asiatique – notamment japonaise – où elle est considérée comme un légume vert, la périlla parfume plats et desserts. Sa saveur, difficilement définissable, comporte des notes de basilic, de poivre, de mélisse et de cannelle et donne une sensation astringente.

Longtemps considérée comme une plante sacrée en Asie du Sud-Est, elle était notamment consommée pour ses propriétés antiallergiques (fruits de mer et coquillages). Apaisante et relaxante, la plante était aussi utilisée contre le stress et les affections du foie.

Riche en antioxydants, elle fait partie de la famille des aliments anticancer. Ses acides gras polyinsaturés, comme les oméga 3, en font aussi une alliée du système cardiovasculaire. De plus, elle possède des propriétés antispasmodiques, antibactériennes, anti-inflammatoires, etc.

Comme beaucoup de plantes de la famille des Lamiacées, la Périlla est une source importante d’huiles essentielles et d’antibiotiques naturels. On la retrouve donc dans des produits d’aromathérapie et de parfumerie, mais aussi de cosmétique.
La Périlla peut être mise en œuvre dans la production d’huile comestible (la Périlla de variété egoma s’y prête tout particulièrement).
C’est aussi un formidable colorant alimentaire pour la variété rouge. En effet le pigment anthocyanique de la Périlla rouge (la périllanine chloride) est utilisé dans la fabrication de nombreux légumes en saumure, notamment au Japon, grâce à ses vertus antiseptiques, elle y est utilisée traditionnellement pour la conservation des aliments. Elle est minéralisante.
C’est enfin un puissant édulcorant, jusqu’à 2000 fois plus puissant que le sucre classique, grâce à des dérivés du périlla aldéhyde (la périllartine).

Comment cultiver la périlla ?

Sa culture se rapproche de celle du basilic : elle est assez simple, la plante ne nécessitant pas d’entretien particulier. Semez assez tôt au printemps sous abri en terrine, en ayant pris le soin de laisser tremper les graines une nuit avant afin de faciliter la levée. Repiquez les plants en godets lorsqu’ils sont au stage 2-3 feuilles en veillant à ce qu’ils soient bien exposés à la lumière.

Mettez-en terre lorsque les gelées nocturnes ne sont plus à craindre : privilégiez une exposition en pleine lumière et veillez à maintenir la terre humide. Paillez pour conserver la plante au frais. Espacez les plants de 25 cm en tous sens. Vous pouvez les installer soit au potager, soit en bordure et en massif : le feuillage sombre de la périlla rouge met bien en valeur les plantes aux coloris plus clairs.

 

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Perilla Pourpre”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *