Luffa-Courge éponge

3,30 

Paquet de 12 graines

3 en stock

Description

Cette remarquable plante, peut vous procurer un superbe treillis ombragé avec de belles feuilles larges, des belles fleurs éclatantes, des légumes savoureux, mais aussi des accessoires de beauté ou d’entretien durable.

La courge éponge luffa (Luffa cylindrica ou  Luffa aegyptiaca) compte 7 espèces environ originaires des tropiques asiatiques et issues de la famille des cucurbitacées. Elle est communément appelée luffa, ou loofah. On la connaît aussi sous le nom de luffa chinois,courge du hammam, éponge végétale ou encore gourde luffa. Elle pousse bien dans un gros pot, en pleine terre ou encore en terrasse. Elle a néanmoins besoin de beaucoup de chaleur pour venir à maturité.

Pour soutenir la croissance de ses lianes de 3 à 6 mètres de long, la courge Luffa a besoin de s’appuyer sur un support de palissage suffisamment haut (2,50 m): une clôture grillagée par exemple, une pergola ou plusieurs panneaux de treillis soudé.

En fin d’été, cette courge coureuse porte plusieurs fruits allongés de 30 à 50 cm de longueur à la peau vert foncé. On récolte ces courges à la même période que les autres variétés.

Leur chair spongieuse, pas toutes comestibles, à vrai dire presque personne ne la mange, elle est surtout cultivées pour d’autres usages : domestiques et thérapeutiques, notamment en médecine ayurvédique. Ainsi, la courge éponge est reconnue et utilisée pour ses vertus exfoliantes. La Luffa est donc plutôt mise à sécher sous abri. Une fois durcie, la chair fibreuse et caverneuse se présente comme une véritable éponge végétale. On peut s’en servir coupée en tranches plus ou moins épaisses, comme une éponge, ou comme exfoliant sur la peau, exactement comme s’il s’agissait d’un gant de crin. Décorative, elle se conserve indéfiniment.

Semis : en avril, en godets dans un endroit clair (température 12°C minimum, les graines ont besoin de chaleur pour germer), posez les graines sur la tranche. Attention à l’arrosage, il faudra maintenir le terreau humide avec un pulvérisateur mais sans excès pour ne pas faire pourrir la graine. Placez vos godets près d’une source lumineuse.

Repiquer à exposition ensoleillée à la mi-mai à 1 m en tous sens pour les variétés non coureuses et de 1,20 m sur le rangs et de 2 m entre les rangs pour les variétés coureuses. Arrosages. Apport de compost conseillé.
Pincer les tiges afin de stimuler le développement.
Biner et sarcler. Pailler le pied afin de limiter le développement d’adventices et préserver l’humidité. Arroser au pied en été sans mouiller le feuillage.

La courge éponge doit sécher pour se transformer en accessoire exfoliant. Ainsi, la pulpe va se déshydrater pour ne laisser que le tissu xylémique qui va finir par prendre l’apparence d’une texture fibreuse et rugueuse. La peau va brunir et les graines sécher.

Après récolte, il convient de laisser les courges au chaud (15 à 20°C) dans un endroit sec et aéré : il peut s’agir d’une pièce de la maison par exemple. Les graines pourront être évacuées par une extrémité de la courge desséchée dont la peau pourra être enlevée avant total séchage, puis elle sera coupée en morceaux.

L’éponge végétale ainsi obtenue permet de faire un gommage cutané grâce à ses propriétés exfoliantes, comme le ferait un gant de crin, en l’humidifiant légèrement pour l’assouplir et en la frottant avec du savon.

Du fait de ses propriétés abrasives douces, elle peut aussi servir avec du bicarbonate de soude, du vinaigre blanc ou du savon noir pour nettoyer la vaisselle, les robinets entartrés et les voitures sans risques de rayures.

Après utilisation, comme toute éponge, elle doit être bien rincée et laissée à sécher.

Les fibres sont également utilisées pour la fabrication de gants ayant une face en loofah et une face en coton, permettant de faciliter son utilisation en gommage du corps. Des éponges de luffa peuvent s’acheter dans les magasins nature et dans certaines enseignes spécialisées.

Les luffas sont peu consommés en cuisine mais la plupart sont comestibles : il est nécessaire de les récolter très jeunes pour les préparer comme d’autres courgettes ou aubergines sinon ils seront beaucoup trop amers.

Une autre espèce, Luffa acutangula sert aussi d’éponge naturelle mais est beaucoup plus cultivée comme légume, notamment dans la cuisine asiatique d’Asie du Sud-Est. Les courges jeunes cuites, confites ou crues constituent des légumes appréciés tandis que les fleurs sont cuisinées en beignets.

 

 

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Luffa-Courge éponge”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.