Rosmarinus Officinalis (Romarin Officinal) Teinture Mère Dilution 60ML

12,90

Flacon de 60ML

2 en stock

Description

Le romarin (rose de la mer) est cholagogue, il est un remède du foie et de la vésicule biliaire et un diurétique, en éliminant les toxines de l’organisme.
Le romarin, au feuillage aromatique rappelant l’encens et le pin, contient des substances qui facilitent l’excrétion de la bile dans l’intestin, favorisant ainsi la digestiondes graisses et le transit intestinal. Il soulage spasmes et fermentation intestinale.
Son huile essentielle est antibactérienne, stimulante mais peut être toxique à dose exagérée. Le romarin contient des substances au potentiel pharmacologique très intéressant et c’est une plante à utiliser dans l’alimentation pour son pouvoir anti-radicaux libres.

Contre les rhumatismes, par exemple en cas de crampes des mollets, lors de coups et de contusions.
En bain de bouche contre les maux de dents. Il calme la toux.

 Voie orale :
– Traditionnellement utilisé dans le traitement des troubles digestifs tels que : ballonnement épigastrique, lenteur à la digestion, éructations, flatulences.
– Traditionnellement utilisé pour faciliter les fonctions d’élimination urinaire et digestive.
– Traditionnellement utilisé commecholérétique ou cholagogue.

 Usage local :
– Traditionnellement utilisé en cas de nez bouché, de rhume.
– Traditionnellement utilisé par voie locale enbain de bouche, pour l’hygiène buccale et contre les maux de dents.

– Appliqué en friction ou massage lors de rhumatismes, coups ou contusions, on estime qu’en usage externe, la teinture de romarin favorise la circulation sanguine.

Nom latin : Rosmarinus officinalis L.
Noms communs : Rosée de mer, rosemarine, encensier, herbe aux couronnes, romarin
Famille : Lamiacées
Parties utilisées : Sommité fleurie, feuilles
Origine : Spontané sur les collines arides et calcaires de la région méditerranéenne, le romarin est particulièrement caractéristique de la végétation du maquis et de la garrigue. On le cultive dans de nombreux pays, notamment dans un but ornemental mais aussi pour ses usages culinaires ou comme plante mellifère.

ce sont les somités fleuries que j’utilise pour cette préparation de teinture mère, en procédé par percolation.

Les plantes sont issues de mes cultures biologiques contrôlées ou proviennent de cueillettes sauvages sur mes terrains ou des sites éloignés de toutes pollutions.

Après la récolte, les plantes sont immédiatement  mises à sécher, finement broyées, puis elles macèrent dans de l’alcool biologique.

Ce procédé permet d’extraire le maximum de principes actifs solubles dans l’eau et l’alcool, l’alcool servant de conservateur. La solution ainsi obtenue est ensuite pressée, décantée puis filtrée pour obtenir l’extrait de plantes.

Posologie :  voie orale. Diluer les gouttes dans un peu d’eau. Dose journalière maximale : 75 gouttes soit 3,5 g d’extrait.
Ne pas utiliser plus de 2 semaines.
Si les symptômes persistent au cours du traitement, consulter votre médecin ou votre pharmacien.
Si présence d’une obstruction des voies biliaires, cholangite, maladie du foie, de calculs biliaires et d’autres troubles biliaires l’utilisation de cette plante nécessite une surveillance médicale.
Composition : Rosmarinus Officinalis TM aa 60 ml. Excipient : éthanol 45 %

Précautions d’emploi : ce remède contient de l’alcool. L’utilisation  est dangereuse chez les sujets alcooliques et doit être prise en compte chez les femmes enceintes ou allaitant, les enfants de moins de 12 ans et les groupes à haut risque tels que les insuffisants hépatiques ou les épileptiques.

Présentation : flacon de 60 ml.

 

  • Huile essentielle : 1,8-cinéole, camphre, α-pinène, autres monoterpènes (bornéol, limonène, camphène, α-terpinéol, β-pinène, β-caryophyllène, myrcène…)
  • Diterpènes phénoliques tricycliques : acide carnosolique, carnosol, rosmanol, épirosmanol, isorosmanol, rosmaridiphénol, rosmari-quinone, rosmadial…
  • Acides phénols : acides caféique, chlorogénique, rosmarinique
  • Flavones méthylées : genkwanine, lutéoline, diosmétine
  • Triterpènes et stéroïdes : acide oléanolique, dérivés d’acide ursolique, α- et β-amyrines
  • Autres constituants : polysaccharides acides, traces de salicylates

 

 

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Rosmarinus Officinalis (Romarin Officinal) Teinture Mère Dilution 60ML”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *