SALVIA OFFICINALIS (Sauge Officinale) Teinture Mère Dilution 60ML

12,90

Flacon de 60ML

5 en stock

Description

Antiperspirant La sauge officinale en teinture mère a une action apaisante sur le centre thermique. Elle freine la production de sueur et s’utilise en cas de transpiration excessive ou d’odeur corporelle désagréable.

Elle est aussi utilisée en gargarisme pour son action purifiante sur la bouche et la gorge (1 cuillère à café/verre d’eau).

Elle possède également des propriétés intéressantes pour apaiser les troubles digestifs, comme les digestons lentes. La sauge s’utilise en cas de bouffées de chaleur,elle a de bonnes propriétés antivirales et anti-inflammatoire.

C’est la partie aérienne de la plante que j’utilise pour cette préparation de teinture mère, en procédé par percolation.

Les plantes sont issues de mes cultures biologiques contrôlées ou proviennent de cueillettes sauvages sur mes terrains ou des sites éloignés de toutes pollutions.

Après la récolte, les plantes sont immédiatement  mises à sécher, finement broyées, puis elles macèrent dans de l’alcool biologique.

Ce procédé permet d’extraire le maximum de principes actifs solubles dans l’eau et l’alcool, l’alcool servant de conservateur. La solution ainsi obtenue est ensuite pressée, décantée puis filtrée pour obtenir l’extrait de plantes.

 

Posologie :  voie orale. Diluer les gouttes dans un peu d’eau. Dose journalière maximale : 75 gouttes soit 3,5 g d’extrait.
Composition : salvia officinalis TM aa 60 ml. Excipient : éthanol 45 %

Précautions d’emploi : ce remède contient de l’alcool. L’utilisation  est dangereuse chez les sujets alcooliques et doit être prise en compte chez les femmes enceintes ou allaitant, les enfants de moins de 12 ans et les groupes à haut risque tels que les insuffisants hépatiques ou les épileptiques.

Présentation : flacon de 60 ml.

 

La sauge :

Noms

sauge officinale, sauge, “herbe sacrée”
Nom Latin : Salvia officinalis

Famille

Lamiaceae (Lamiacées)


Il y a plusieurs centaines d’espèces de sauges dans le monde entier, en Europe c’est la sauge officinale (ou grande sauge) qui est la plus utilisée comme plante médicinale.

Son nom est déjà tout un programme : “salvia” vient de salvare, sauver en latin. On dit que qui en a dans le jardin éloigne le médecin !

C’est une plante typique du bassin méditerranéen (mais répandue maintenant dans le monde entier), un arbuste touffu, vivace en général, et au feuillage semi-persistant assez caractéristique : feuilles gris verdâtres, parfois un peu bleutées, oblongues, dont la surface est chagrinée ; les fleurs violacées groupées par trois en fin de rameaux sont nettement bilabiées.

Il existe des variétés culturales au feuillage pourpre (var. purpurescens) ou blanc vert et rose (var. tricolor).
C’est une plante très rustique qui s’accompagne de tous les types de sol.
Les feuilles et l’huile essentielle sont utilisées en phytothérapie.
D’autres espèces de sauge ont un potentiel pharmacologique intéressant par exemple : Salvia sclarea et Salvia lavandulifolia en Europe, Salvia miltiorrhiza (danshen) en Asie, Salvia divinorum (sauge des devins) en Amérique centrale et au Mexique.

– antispasmodique
– légèrement oestrogénique (augmentation de l’activité des ovaires)
– désinfectant
– antisudorale : ce pouvoir anti-sudoral (diminue la transpiration) est assez rare dans les plantes.

L’extrait par le chloroforme est anti-inflammatoire in vivo (molécule probablement active : acide ursolique)

Plante médicinale et aromatique utilisée en usage interne surtout comme antidiaphorétique (antitranspirant) et en usage externe comme désinfectant et cicatrisant contre les affections buccales comme les maux de gorge ou les aphtes.
Constituants

– Huile essentielle – attention à la grande toxicité de cette molécule, neurotoxique (cinéole, thujone , camphre, terpènes)
– Tanins
– Flavonoïdes
– Principes amers

Parties utilisées

– Feuilles, fleurs

Effets

Usage interne
– Antidiaphorétique (contre la transpiration), en condiment grâce à son fort effet anti-oxydant (en cuisine), tonique

Usage externe
– Antiseptique (antiviral, antibactérien), antiphlogistique (contre l’inflammation), cicatrisant.

Indications

Usage interne (en gouttes, tisanes ou comprimés) :
– Transpiration excessive (hyperhidrose), bouffées de chaleur lors de la ménopause, problèmes de digestion comme ballonnements ou flatulences, refroidissement, troubles digestifs et du foie, toux, bronchite, maladie d’Alzheimer (effet possible), hypercholestérolémie – taux élevé de LDL (effet possible), asthénie nerveuse (fatigue importante).

En usage externe (en solution pour gargarisme, bonbons, spray) :
– Affections buccales comme les maux de gorge, la gingivite, l’enrouement ou les aphtes (grâce à son effet cicatrisant)

 

Contre-indication

Grossesse, allaitement, épilepsie (en particulier pour les extraits alcooliques à base de sauge, principalement à cause de la thuyone), hypertension, cancer du sein. Veuillez lire la notice d’emballage.

Interactions

Aucune connue.

Préparations – Sous quelle forme ? (formes galéniques)

– Tisane de sauge, décoction
Pour usage interne ou externe (en gargarisme)

– Teinture mère (la posologie est souvent de 2 ml à prendre 2 fois par jour)

– Gélule (une gélule contient souvent 500 mg de feuilles de sauge séchée, à consommer 2 gélules par jour. Lors de transpiration excessive la posologie habituelle est de 1000 mg par jour de sauge séchée.)

– Bain

– Lait à la sauge

– Spray à base de sauge

– Bonbons

– Vin médicinale de sauge

 

Remarques

– Dans son indication pour soigner la transpiration excessive la sauge peut s’avérer très efficace, elle a l’avantage comparé à d’autres médicaments de synthèse (sels d’aluminium, anticholinérgiques) de n’avoir que très peu d’effets secondaires importants. A consommer 2 gélules de 500 mg de sauge séchée par jour.

– Pour lutter contre les refroidissements et les maux de gorge la sauge peut être un bon complément naturel pour accélérer la guérison notamment sous forme d’huile essentielle. Plusieurs études scientifiques ont prouvé son efficacité contre les maux de gorge.

– La sauge est une plante très aromatique, riche en huile essentielle et utilisée aussi en cuisine.

– Son nom binomial salvia (de salvare) provient du latin et signifie sauver ou guérir, il a été donné par les Romains à l’époque de la Rome antique. En portugais et italien (2 langues avec une forte influence latine) le mot sauver se dit d’ailleurs respectivement salvar et salvare.

– La sauge était très utilisée au Moyen-Âge en médecine populaire, elle était considérée comme une panacée (remède universel).

– La sauge appartient aux Herbes Provençales avec notamment le romarin, le thym, l’hysope, la lavande, le fenouil, etc. Ces plantes poussent dans des conditions sèches et chaudes pendant la belle saison comme c’est le cas au sud de la France.

– Comme la sauge est proche du romarin en terme botanique, ces 2 plantes sont souvent utilisées ensemble notamment en cuisine.

 

Sauge

 

Sauge - Salvia officinalis

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “SALVIA OFFICINALIS (Sauge Officinale) Teinture Mère Dilution 60ML”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *