Basilic Sacré « Tulsi »

3,30 

semences reproductibles

paquet de 0.5 grammes

Rupture de stock

Description

« Basilic » signifie en grec ancien « royal ». Ce nom est vraisemblablement dû au basilic dont nous parlons aujourd’hui, le basilic sacré, autrement appelé « tulsi ». Il est à ce point sacré que la tradition indienne ne manque pas de noms pour évoquer ses vertus médicinales : « l’incomparable », « la mère-médecine de la nature »… au point de tenir une place centrale dans certaines formes de la spiritualité hindoue. 

Le respect qui l’entoure est tel qu’on ne le consomme qu’en tant que remède, à part des repas. Et le pire sacrilège que l’on puisse commettre à son égard est de le manger en même temps que de la viande.

Si le basilic sacré suscite une telle attention, c’est parce que ses vertus sont très nombreuses et attestées de longue date. Une abondante littérature en témoigne : il permet de purifier, de clarifier, d’alléger notre corps et notre esprit.

C’est ce qui en fait une plante tout à fait indiquée contre les méfaits de notre mode de vie moderne, car le tulsi donne la force à notre esprit de résister au stress sous toutes ses formes.

Il est tout aussi efficace sur le corps : de nombreuses études attestent de son pouvoir détoxifiant, anti-infectieux et anti-inflammatoire.

Il soulage ainsi doublement notre organisme : et de la pression psychologique, et de la pression physique que font peser les menaces bactériennes et toxiques de notre environnement.

En un mot : le basilic sacré remet tous vos compteurs à zéro. C’est donc la plante idéale pour prendre un nouveau départ ! 

La plante présente un port buissonnant très ramifié, mesurant de 30 à 60cm de haut. Les fleurs sont de couleur mauve et blanche.

Cette espèce présente un parfum subtil de cannelle et de clou de girofle.

Cette plante originaire d’Asie est une variété de basilic très particulière, qui possède ses propres vertus et propriétés sur la santé. Ses vertus adaptogènes et antioxydantes en font une plante très puissante. Consommée et utilisée à des fins médicinales depuis des millénaires, elle gagne en popularité et soigne de nombreux problèmes de santé, apportant confort et soulagement à beaucoup de personnes. Veillez toutefois à respecter les posologies et à choisir des plantes de bonne qualité !

Le tulsi est considéré en Inde comme « la Reine des plantes » en raison de ses propriétés purificatrices et apaisantes du corps et de l’esprit. Il est utilisé depuis des milliers d’années pour augmenter l’adaptabilité au stress et l’endurance, détoxifier l’organisme et rétablir l’équilibre et l’harmonie.

En Thaïlande, le basilic sacré est cultivé aux alentours des temples bouddhistes. En Inde, cette plante est souvent une offrande que l’on fait à Vishnou, le dieu protecteur, ainsi qu’à Krishna, le dieu sauveur. Selon les croyances, cette plante doit protéger les morts dans l’autre monde. Mais le basilic sacré est aussi une plante majeure de la médecine ayurvédique. On le consomme principalement sous forme d’infusion pour ses vertus ayurvédiques.

Il faut savoir que le basilic sacré se consomme cuit. Il en existe différentes variétés : la violette est celle qui propose le goût le plus prononcé.

Le basilic sacré est principalement composé d’acide rosmarinique et de polyphénols. Il s’agit de molécules aux propriétés naturellement antioxydantes. L’huile essentielle de basilic sacré se compose de nombreux principes actifs, parmi lesquels se trouvent les phénols, les sesquiterpènes ainsi que les monoterpènes. Il est riche en composés naturellement antioxydants, qui ont la particularité d’être très puissants. Il aide donc l’organisme à se débarrasser des déchets, des toxines et de l’accumulation de radicaux libres. En outre, le tulsi protège l’organisme des produits chimiques. Une cure de basilic sacré peut effectivement offrir une protection accrue face à la toxicité du mercure, qui est connu pour endommager les reins, le système endocrinien, le système nerveux central et d’autres organes.

Le tulsi est capable de contrer les effets du stress sur le système digestif, et donc de prévenir (et de soulager) les ulcères. En outre, il contribue à améliorer les défenses du système digestif en réduisant l’acide gastrique, en prolongeant la durée de vie des cellules qui composent le mucus, et en augmentant leur nombre. Il peut aussi augmenter la sécrétion de mucus dans l’estomac. La consommation de basilic sacré permet de limiter ou d’éviter la prise de médicaments contre les ulcères gastro-duodénaux, qui peuvent avoir des effets secondaires lourds, provoquant de l’inconfort chez les patients. En outre, la consommation de basilic sacré permet de réduire l’indice des ulcères.

Le basilic sacré est une plante adaptogène, tout comme la rhodiole et le ginseng de Corée. À ce titre, elle aide notre organisme à mieux s’adapter et réagir face aux différentes formes de stress qui l’affectent. Cela comprend donc le stress émotionnel, le stress physique ou encore, le stress oxydatif.

En situation de stress physique, le basilic sacré contribue à améliorer l’endurance de l’organisme. La consommation de cette plante permet de réduire les dommages causés par le stress oxydatif sur les tissus. Il réduit les niveaux de stress dans les environnements bruyants, et contribue à réduire le temps d’incertitude.

Cette plante ayurvédique possède des propriétés anxiolytiques et antidépressives, qui sont comparables aux antidépresseurs ainsi qu’au diazépam. En tant que plante adaptogène, le basilic sacré aide à améliorer l’humeur et à soulager l’anxiété. Les personnes sujettes au trouble de l’anxiété généralisée peuvent réaliser des cures de basilic sacré (infusions ou gélules) pour réduire leur niveau d’anxiété. Ces cures permettent aussi de réduire le stress et les symptômes dépressifs, en plus d’améliorer le temps de réaction et les fonctions cognitives.

Le basilic sacré aide à contrôler la cholestérolémie, qui désigne le taux de cholestérol sanguin. Ses propriétés hypocholestérolémiantes et antioxydantes contribuent à réduire le risque cardiovasculaire. Comme il agit sur le stress métabolique, il peut contribuer à réduire le taux de cholestérol et à perdre du poids. La plante est un tonique cardiovasculaire. Elle aide à fluidifier le sang, ce qui favorise une meilleure circulation sanguine. De ce fait, le tulsi peut aider à réduire une pression artérielle trop élevée.

Avec la consommation de basilic sacré, on réduit le taux de cholestérol LDL (« mauvais cholestérol ») au profit du cholestérol HDL (« bon cholestérol »), grâce à la présence de phytostérols dans sa composition. En outre, l’huile de tulsi peut aussi réduire le taux de cholestérol provoqué par le stress, contribuant ainsi à une réduction globale du cholestérol dans le cœur, le foie et les reins.

Sous réserve d’autres études, le basilic sacré est susceptible d’agir également sur le diabète, et donc sur la glycémie.

Le basilic sacré présente de vifs intérêts dans la prévention du traitement des maladies chroniques provoquées par le mode de vie, à l’image du stress psychologique, du syndrome métabolique ou du diabète. Les effets thérapeutiques de cette plante offrent des résultats cliniques prometteurs dans le cadre du traitement des maladies cardiovasculaires, des troubles métaboliques, mais aussi des affections qui touchent la neurocognition et l’immunité. Le tout, sans provoquer d’effets secondaires particulièrement significatifs.

Les extraits de feuilles de basilic sacré possèdent des vertus antibactériennes considérables. Elles augmentent aussi la force et la vitesse de cicatrisation des plaies. De plus, cette plante est antivirale, antifongique, analgésique et anti-inflammatoire.

Il est courant d’utiliser le basilic sacré à la suite d’une chirurgie, afin de protéger les blessures et améliorer la guérison. La plante diminue le temps de guérison ainsi que la contraction de la blessure. Le tout, en améliorant la résistance à la rupture. La force de rupture désigne le poids ou la pression qu’une plaie peut supporter sans se rouvrir.

À ce titre, le tulsi peut agir contre les blessures et les infections telles que l’acné, les ulcères de la bouche, les cicatrices boursouflées ainsi que les chéloïdes.

Le basilic sacré renforce les défenses naturelles de l’organisme en stimulant son système immunitaire. Il est possible de l’utiliser en prévention et en soins des affections hivernales telles que le rhume ou la grippe. Cette plante possède de légères propriétés expectorantes, qui aident à dégager les voies respiratoires. Elle est très utile contre les problèmes pulmonaires (propriétés anti-infectieuses).

En outre, le tulsi est également capable de soulager les douleurs articulaires et l’inflammation. Il est préconisé en cas d’arthrite et d’arthrose, mais aussi pour soulager les douleurs musculaires provoquées par un exercice physique intense.

L’huile essentielle de basilic sacré est antiparasitaire et anthelminthique, en raison de sa teneur élevée en eugénol. Elle possède également des propriétés antimicrobiennes très puissantes.

Le tulsi est indiqué pour traiter des maux très différents les uns des autres. Les posologies dépendent des troubles ou problèmes de santé rencontrés. Pour ces raisons, solliciter un avis médical avant d’utiliser les plantes est préférable.

On peut utiliser les fleurs fraîches de tulsi pour soulager la bronchite. Les feuilles et les graines sont associées au poivre noir pour lutter contre le paludisme. La plante entière peut aider à soulager les nausées, les vomissements ainsi que les diarrhées. En outre, la pommade et les compléments alimentaires à base de basilic sacré sont utiles pour soigner l’acné. La teinture mère peut soigner les maladies oculaires ainsi que les ulcères. Enfin, l’huile essentielle de tulsi est bénéfique pour soulager les piqûres d’insectes !

Il est possible d’infuser 5 à 7 grammes de feuilles fraîches de basilic sacré dans un demi-litre d’eau chaude durant une dizaine de minutes. On en consomme alors trois tasses par jour, en particulier pour lutter contre le stress.

Le manque de recherche au sujet du basilic sacré ne permet pas de garantir son innocuité à long terme. On sait cependant que cette plante s’utilise depuis des milliers d’années dans la médecine ayurvédique. Le tulsi a offert des résultats probants sur de nombreuses personnes, en provoquant peu (ou pas du tout) d’effets secondaires notoires.

Toutefois, cette plante contient de l’eugénol, une molécule qui s’avère bénéfique pour le foie lors de prises en petites quantités. En revanche, à hautes doses, l’eugénol peut provoquer des nausées, des diarrhées, des convulsions, un rythme cardiaque rapide et des dommages au foie. En outre, le tulsi peut aussi réduire la glycémie, c’est pourquoi les personnes qui suivent un traitement hypoglycémiant doivent faire preuve de prudence. Dans l’idéal, un avis médical est à solliciter.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Basilic Sacré « Tulsi »”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.